Pattec en image

Sondage

Que pensez vous des activités de PATTEC ?
 

Annonces

Pattec !
Aucune annonce pour le moment!

Qui est en ligne ?

Nous avons 3 invités en ligne

Visites

507232
Activités de PATTEC
PDF Imprimer Envoyer
Réduction et éradication de la mouche tsé-tsé et de la Trypanosomose

Cette composante repose sur une stratégie coordonnée, séquentielle et intégrée sur la totalité d’une zone, qui combine des techniques relativement simples sans nocivité pour l’environnement, teHes que les pièges, les appâts artificiels et les applications d’insecticides sur appâts vivants pour abaisser la population de mouches avant application de la technique de l’emploi de l’insecte stérile (SIT) qui détruit les restes survivants de mouches tsé-tsé ; ce volet comprend quatre sous volets :

• participation communautaire ;
• collecte et traitement des données d’enquêtes initiales ;
• production de masse de mouches tsé-tsé ;
• lâchers séquentiels de mâles stériles irradiés aux rayons gamma.



Le renforcement des capacités de PATTEC

Elle réunit trois sous volets, à savoir :

• un système intégré de gestion des données ;
• la réhabilitation des infrastructures sous-régionales de formation ;
• le renforcement des capacités nationales et régionales, apparaît comme le moyen majeur d’assurer l’acquisition des savoir-faire et de l’expérience technique permettant l’exécution coordonnée du projet et sa pérennisation.


La gestion durable des terres

Elle comprend :

• la planification de l’utilisation des terres ;
• le renforcement institutionnel, vise à guider l’intensification et l’expansion attendues des activités agricoles à la suite de "éradication de la mouche tsé-tsé, afin d’améliorer la productivité et la durabilité, réduire les possibilités de réinfection et atténuer tout effet potentiellement négatif sur l’environnement tout en veillant à l’utilisation efficace et durable des terres récupérées.



La coordination et gestion du projet

Cette composante conceme la création d’une cellule de coordination et de gestion du projet (CCGP) dans chaque pays participant et la création de systèmes stratégiques d’échanges de données et de coordination entre les CCGP nationales, les ( points focaux) PA TTEC dans chaque pays et le bureau PATTEC de l’Union Africaine à Addis-Abeba en Ethiopie.