Pattec en image

Sondage

Que pensez vous des activités de PATTEC ?
 

Annonces

Pattec !
Aucune annonce pour le moment!

Qui est en ligne ?

Nous avons 4 invités en ligne

Visites

499748
Visite de la Représentante Résidente de la BAD à la PATTEC du Burkina Faso, le mercredi 5 septembre 2012 PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 12 Septembre 2012 09:44

Madame Ginette NZAU Muteta, Représentante Résidente de la BAD au Burkina Faso, a mis à profit un séjour à Bobo-Dioulasso, pour s’imprégner davantage des réalisations du Projet de Création des Zones Libérées de la Mouche Tsé-tsé et de la Trypanosomiase (PZCLD/PATTEC) dont l’Institution est le principal bailleur avec une contre partie du Gouvernement.

 


 

 

La visite a été l’occasion pour Madame La Représentante de la BAD de connaitre davantage les moyens de lutte contre la mouche tsé-tsé et la maladie qu’elle transmet (écrans et pièges de lutte), les stratégies mises en œuvre (la zone d’intervention du projet, l’utilisation du système d’information géographique comme aide à la décision, l’organisation et la gestion informatisées des données) et les réalisations physiques d’envergure régionale dont la réhabilitation de l’Ecole de Lutte Anti Tsé-tsé (ELAT) et la construction de l’Unité de production de Mouche Tsé-tsé appelé insectarium.

A chaque étape de la visite Madame Ginette NZAU Muteta a montré  un intérêt particulier exprimé par une curiosité constante allant au delà d’une supervision. Elle a terminé sa visite par une note d’optimisme, en déclarant avoir « énormément» appris  sur l’objet du projet, sur les techniques utilisées et sur les différentes infrastructures mises en place comme l’insectarium et
l’ELAT. Toutes choses qui lui permettront « de mieux appuyer le projet à partir du Bureau de la BAD à Ouagadougou». Madame Ginette NZAU Muteta, Représentante Résidente de BFFO s’est exprimée en ces mots lors de l’interview accordé au journal Sidwaya : « c’est un projet novateur, en ce sens qu’il intègre l’innovation et la recherche. Je pense que véritablement c’est vers cette direction que nos économies doivent aller car le développement passe par l’innovation et la recherche….Le projet intègre l’information et la communication, le système d’information géographique. C’est un projet porteur dans plusieurs domaines qui pourraient favoriser le partenariat public-privé. Globalement je suis très satisfaite et j’attends de voir le démarrage des activités de l’insectarium ». Elle a prodigué au fur et à mesure des conseils et suggestions allant dans le sens d’une bonne exploitation des installations en recommandant l’élaboration d’un business plan pour l’ELAT à l’image de celui déjà entrepris et en cours pour l’insectarium.

 

Le Coordonnateur National PATTEC

Dr Issa Sidibé

E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.